Rendez-vous Partenaires n° 9

La Carsat à vos côtés

Pour faciliter le recours aux soins

Certains assurés renoncent aux soins pour des raisons de difficultés d'accès, de coûts ou de peur. L'Assurance Maladie se mobilise pour les aider.

La Pfidass* a été expérimentée dans plusieurs départements français depuis 2016 avant d'être généralisée à l'ensemble du territoire entre 2017 et 2018.

Dans la région, le dispositif est en place en Mayenne et Sarthe depuis mai 2017. Il consiste à aller au-devant des assurés repérés par l'Assurance Maladie ou qui ont fait l'objet d'un signalement de la part de ses partenaires, et les accompagner pour faire valoir leurs droits et réaliser les soins dont ils ont besoin.

Cette expérience concluante s'est étendue en Loire-Atlantique et Vendée en fin d'année 2017 et est en cours de généralisation pour couvrir toute la région.

* Plateforme d'intervention départementale pour accès aux soins et à la santé

trait-separation.jpg

Faciliter la sortie d'hospitalisation

Les organismes d'Assurance Maladie et d'Assurance Retraite du régime général, les régimes agricoles et indépendants s'associent pour faciliter le retour à domicile des patients hospitalisés. Thomas Bouvier, Sous-directeur en charge de la coordination régionale de l’Assurance Maladie à la Cpam de Loire-Atlantique, nous présente les nouveautés de ce dispositif.

RDV Partenaires : Quel est l'objectif de ce dispositif ?faciliter-sortie-hospit.jpg

Thomas Bouvier : l'enjeu principal est d'organiser la prise en charge à domicile du patient sitôt son hospitalisation. Il vise à dispenser tous les services nécessaires pour que son environnement soit en adéquation avec son état de santé et ses besoins. Cet accompagnement comporte un volet médical, administratif et social. Pour son volet social, il est soumis à condition de ressources.

RDVP : Dans quel cadre s'inscrit-il ?

TB : Ce dispositif permet d’assurer au patient un retour plus rapide et dans les meilleurs conditions à son domicile (suivi par des professionnels de santé, aide à la vie lorsque cela est nécessaire, etc.) Il est pleinement adapté à l’évolution des prises en charge des soins hospitaliers qui vont vers le développement de l’ambulatoire et l’amélioration de la transition entre l’hôpital et le retour à domicile.

RDVP : Quels sont les services proposés ?

TB : Ils sont nombreux et de diverses formes. Schématiquement, il y a d'un côté le PRADO pour l’accompagnement médical au retour à domicile, de l'autre les prestations de l'action sociale des caisses primaires, de la Carsat ou des autres régimes (MSA par exemple), sachant que la grille de tarif et les aides concrètes peuvent encore varier d'un département à l'autre, et si besoin l'accompagnement social assuré par le service social de la Carsat. Or, cela forme un tout. Avec le PRADO, l'offre est déjà identique pour tous sur tout le territoire. Cela a donc du sens de proposer un dispositif "tout en un" pour les établissements de santé et pour les patients.

RDVP : Quels sont les moyens mis en œuvre pour déployer cette politique ?

TB : Tout d'abord, une convention unique rassemblant toutes ces aides est en cours de signature avec l'ensemble des établissements hospitaliers et des régimes d'Assurance Maladie de la région. Nous proposons en parallèle un formulaire unique de demande d’accompagnement social à la sortie d’hospitalisation, quel que soit son régime d’Assurance Maladie et quel que soit ses besoins. L'objectif est de proposer une offre de service globale et de faciliter la tâche des établissements et l’orientation des patients. L’information sur cette nouvelle offre, auprès des services sociaux et des équipes soignantes des établissements hospitaliers, se fera au cours d'échanges réguliers tout au long de cette année et lors de rencontres programmées. (Voir encadré).

RDVP : Quels sont les projets à venir ?

TB : A terme, nous souhaiterions pouvoir dématérialiser nos échanges avec les structures de soins, via une plateforme commune de dépôt des demandes pour gagner en efficacité et en réactivité.

Info...

Le 4 juin dernier les assistants de Service social des établissements de santé du Maine et Loire et les organismes d'Assurance Maladie se sont rencontrés au CHU d'Angers pour échanger sur l'accompagnement de la sortie d'hospitalisation. Une cinquantaine de personnes ont pu faire le point sur l'offre globale de services des différents organismes.

Une autre réunion s'est déroulée en Vendée, le 3 juillet dernier.

rv-partenaires-faciliter-sortie-hospit.jpg

trait-separation.jpg

Un nouvel outil pour mieux connaître l'offre du Service social

Une pochette de présentation du Service social vient d'être créée à votre attention. Avec ses fiches, elle vous donne toutes les informations pratiques pour une collaboration fructueuse au service de vos publics.

Le partenariat fait sens pour la Carsat, qui développe ses projets et fait connaître ses offres de service avec et/ou pour ses partenaires. C'est pourquoi un nouveau kit de communication vient d'être créé. Il vous permettra, entre autres, de trouver des réponses précises aux questions suivantes :

- Quelles sont les principales missions du Service social ?
- Quelle est sa place au sein d'un collectif partenarial ?
- Quels sont les services qu'il peut vous proposer afin de travailler en collaboration ?  
- Comment faire pour le contacter ?

Ces supports seront utilisés lors de rencontres avec nos différents interlocuteurs (autres organismes de Sécurité sociale, organismes sociaux, associations, Pôle Emploi, Maison de Service au Public…).

rv-partenaires-pochette-presentation-ssr.jpg

trait-separation.jpg

Pour des services personnalisés

Plus de 7 millions d'assurés ont déjà ouvert leur espace personnel sur le site lassuranceretraite.fr

Et vous ? Nous vous invitons à le créer personnellement et à promouvoir sa création auprès de vos publics.

Dès le 1er emploi et jusqu'au décès, des services personnalisés à tout âge pour préparer et vivre sa retraite en toute facilité !



Vous souhaitez mettre une affiche dans vos lieux de contact avec vos pubics ?

Contactez-nous par email

trait-separation.jpg

Du GRAIN à moudre

En 2017, la MSA a réalisé une étude sur l'inclusion numérique. Elle a invité ses partenaires institutionnels à la restitution des résultats. Chacun a pu, aussi, parler de sa vision du numérique. Rencontrant tous la même problématique, ils ont décidé de créer le collectif GRAIN (Groupe Recherche Action Inclusion Numérique).

grain (639975244)Ce nouveau réseau regroupe la MSA, la CNIEG, la CAF, la Cpam, Nantes Métropole, le Département, quelques CCAS, l'UDAF, la Carsat,… pour la Loire-Atlantique, avec des partenaires quasi identiques en Vendée.

Ce collectif  vise plusieurs objectifs :

- Mutualiser ses connaissances pour améliorer l'accès aux droits,

- Partager les problématiques de ses agents et capitaliser sur les bonnes pratiques,

- Définir une stratégie locale pour un numérique inclusif.

Grâce au réseau GRAIN, des premières réalisations vont voir le jour dans quelques mois :

 - Une cartographie qui recensera l'ensemble des lieux numériques. Elle sera en Open Data permettant ainsi une facilité d'accès et de mises à jour,
- La présence les 13 et 14 septembre prochain au NEC (Numérique en commun) à Nantes, événement s'inscrivant à la Digital week de Nantes et destiné aux partenaires et professionnels,
- la construction d'un forum départemental de l’Inclusion numérique le 27 septembre matin à Olonne-sur-Mer, avec une table ronde et des échanges.

Ce sera l'occasion pour la Carsat et ses partenaires de promouvoir leurs services en ligne.

Il est aussi envisagé de réaliser un profilage du public en Loire-Atlantique pour mieux adapter les actions à entreprendre.

Pour en savoir plus

Contactez-nous par email