Des ressources pour accroître l’autonomie numérique des seniors

La digitalisation de la société est un véritable levier de promotion du Bien Vieillir puisqu’elle favorise le lien social, l’accès à l’information et aux droits, à la communication à distance, aux réseaux sociaux et aux actions de prévention à domicile en complémentarité des interventions que vous pouvez mener avec vos équipes.

Depuis plusieurs années, la Carsat Pays de la Loire développe une politique de simplification des démarches administratives et d’amélioration de l’accessibilité de ses services sur le site lassuranceretraite.fr. Citons, par exemple, la mise en place de la demande de retraite en ligne et les espaces numériques libre-service disponibles au sein des agences Retraite.

N’oublions pas cependant que le recours au numérique n’est pas facile pour tous : c’est pourquoi la Carsat souhaite accompagner ceux éloignés des nouvelles technologies.

Dans cet objectif, l’Action Sociale Retraite a défini le renforcement des actions favorisant l’inclusion numérique comme une orientation prioritaire de son Schéma Directeur d'Action Sociale 2018-2022.

Comment accompagner les seniors dans les usages du numérique ?

Pourquoi favoriser leur inclusion numérique ?

  • Pour lutter contre l'isolement en maintenant des liens sociaux et un accès à l'information,
  • Pour assurer la continuité de l’accès aux droits, grâce aux démarches en ligne,
  • Pour maintenir l’autonomie physique grâce à des messages de prévention en ligne (tutoriel, vidéo…),

 et ainsi participer au maintien à domicile dans de bonnes conditions !

Les seniors : un groupe hétérogène

Ainsi, leurs usages numériques sont très différents. On distingue :

  • les équipés, curieux, utilisateurs réguliers, souvent les plus jeunes retraités (50-65 ans),
  • les équipés mais curieux et inquiets (les 65-75 ans),
  • les peu équipés et autoexclus, ils ne se sentent pas concernés,
  • les contre par conviction, par rejet.

infographie-seniors.jpg

L’âge est également un facteur discriminant. Il tend à disparaitre mais ne peut justifier à lui seul les freins à l’usage.

Quels sont ces freins à l’usage du numérique ?

Le manque d’intérêt des seniors pour ces nouveaux modes de communication,
L’auto-censure : "ce n’est pas de mon âge", "c’est trop tard pour moi",
Le manque de confiance en soi : "je ne saurais pas faire".

Que faire pour contrer ces réticences ?

Il est essentiel :

  • d'identifier, en amont des ateliers, les centres d'intérêts des participants,
  • d’accompagner les retraités dans un usage s’appuyant sur le lien social, la convivialité, la réassurance,
  • de donner les repères face au numérique,
  • de développer un cadre d’interaction souple basé sur les échanges et la "pair aidance",
  • de valoriser le droit de se tromper et le pouvoir d’agir des retraités.
Pour aller plus loin

Consultez le référentiel Seniors élaboré par les partenaires de la médiation numérique sur le département du Maine et Loire (MedNum 49)

Quel contenu pour vos ateliers seniors ?

Consulter le Référentiel Autonomie Numérique de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse.

Où trouver un atelier informatique seniors ?

Consulter le portail Pour Bien vieillir de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse ou la cartographie du HubConnecté de la région des Pays de la Loire.

Autres études et sites ressources

Etudes WeTechcare
Etudes des Petits Frères des Pauvres 2018
Les Bons Clics
Aidants Connects et une vidéo expliquant son fonctionnement.