News SSR n° 41 - mai 2018

La lettre du Service social régional

En avant première...

Je vous propose de visualiser la vidéo que nous venons de réaliser sur la Pfidass, en Mayenne.

Cette vidéo est destinée à nos partenaires pour leur faire connaître cette offre de services de l'Assurance Maladie. Elle sera mise en lien sur la newsletter Rendez-vous Partenaires qui devrait paraître en juin prochain.

Bon film !

Bon à savoir

Nous mettons aussi à votre disposition l'intégralité du témoignage des deux assurées que nous avons rencontrées : Mme Guida   et Mme Lequertier.

trait-separation.jpg

Promouvoir nos offres auprès de nos partenaires

Le groupe Relations Clients et le Département Marketing social, Communication & Documentation ont travaillé à la création d'un kit de communication à destination de nos partenaires.

Composé d'une chemise quatre pages et de fiches thématiques, ce kit sera prochainement décliné sur d'autres supports (modèle de diaporama, email, objet publicitaire…). Il vous sera utile pour présenter l'offre de services du Service social lors de rencontres avec des partenaires.

Cet outil a pour objectifs de bien préciser nos missions afin de favoriser les orientations à bon escient et de faciliter la prise de contacts, au bénéfice de nos publics.

kit-offre-services-partenaires.jpg

Bon à savoir

Ces nouveaux documents sont référencés, ce qui vous permet de les commander comme tout autre dépliant ou plaquette.

  • Chemise SSR (R 331)
  • Fiche co-construire R331 (1)
  • Fiche R331 orienter (2)
  • Fiche R331 accompagner ensemble (3)
  • Fiche R331 présentation des actions complémentaires des organismes de l'Assurance Maladie (4)

Je découvre les supports du kit sous :

I:\COMDOC_SSR\02_Supports_communication\Partenaires

trait-separation.jpg

La PDP en images

Une nouvelle vidéo vient d'être réalisée sur le MOAIJ. Mais à qui s'adresse-t-elle ?

Tout nouvel outil de communication a un objectif bien défini au moment de sa création. Cette vidéo sur le MOAIJ a pour vocation  d'expliquer les effets du dispositif sur les participants en arrêt de travail et de démontrer sa plus-value pour le retour à l'emploi aux conseillers et directions des CPAM. En effet, compte-tenu du budget nécessaire au bon fonctionnement de ce dispositif, il est nécessaire de justifier l'action auprès de ses financeurs.

Bon film !

trait-separation.jpg

Savoir Innover pour mieux accompagner

Il n'est pas toujours simple de trouver le bon mode d'expression ou de recrutement pour les actions collectives, notamment pour les pathologies lourdes. Des collègues expérimentent pourtant de nouvelles formes d'intervention.

Marion, AS à St Nazaire, Marie, Gaëlle, Caroline et Céline, AS à Cholet, se sont prêtées au jeu des questions réponses pour nous présenter leurs projets et leurs innovations pour organiser et animer des actions collectives "Pathologies lourdes".

savoir-innover.jpgMarion s'est surtout intéressée à l'avant-projet et au moyen de constituer un groupe qui soit à la fois homogène dans les situations et diversifié dans les personnes. Pour ce faire, elle a construit une grille d'évaluation*.

Ses collègues ont pu l'utiliser pour identifier les bénéficiaires potentiels. L'avantage de cette méthode est de partir de l'analyse du terrain pour construire l'action et non pas l'inverse. Cette démarche a plus de chance de répondre aux attentes des assurés.

Marie, Gaëlle, Caroline et Céline ont, quant à elles, choisi d'utiliser des modes d'animation plutôt innovants.

Le titre des deux  actions menées en dit déjà long : Entr'Actes et Temps Danse avec Moi.

Marie et Gaëlle expliquent que leurs objectifs étaient que les assurés puissent retrouver une perception positive de leur corps et se réconcilier avec lui. C'était pour elles deux leur 1ère animation d'un groupe de personnes atteintes d'une pathologie lourde et elles ont choisi de faire appel à l'art thérapie.

Pour Caroline et Céline, l'innovation a été double : recours au théâtre comme support avec la présence d'une comédienne professionnelle et leur propre participation aux ateliers au même titre que les assurés.

Pour elles cinq, le principal a été d'innover, de se renouveler mais surtout de construire des actions qui répondent pleinement aux besoins des assurés.

* I:\COMDOC_SSR\01_Supports_animation\Assures\Pathologies lourdes

En savoir plus

Retrouvez l'interview intégral de :

Marion

Marie et Gaëlle

Caroline et Céline