News SSR n° 40 - janvier 2018

La Lettre du Service Social Régional

Les voeux d'Isabelle Vauterin

rv-partenaires-isabelle-vauterin.jpgEn ce début d'année je vous remercie très sincèrement pour le travail effectué au service de nos assurés au cours des mois écoulés.

Nous abordons le changement de COG avec des résultats très positifs, ce qui renforce notre crédibilité auprès de nos partenaires et tutelles.

La richesse de vos projets locaux est également une grande force, avec de belles réalisations sur 2017 et autant d'idées pour la suite.

Je vous souhaite également pour 2018 de partager des moments de joie avec ceux qui vous sont chers, la réalisation de tous vos souhaits et projets et beaucoup de plaisir au travail !

 

 

 

trait-separation.jpg

La roue de la chance !

Le Service social a participé à l'édition 2017 de la journée Bien vivre sa santé, organisée par la ville de Nantes. Prudence Kobi, AS à Nantes Beaulieu, présente sur le stand, nous explique les méthodes d'animation retenues pour attirer le public.

Pour attirer les jeunes et leurs parents, nous avons décidé de les faire jouer et surtout gagner des lots. Clémentine Champain, AS à Nantes Beaulieu, Olive Nzabaïre, Chargée de marketing stagiaire, et moi avions, pour ce faire, installé une Roue de la chance avec des questions sur les aides de la sécurité sociale. L'objectif était d'échanger avec eux sur la santé, la prévention et l'ouverture des droits.

Tous repartaient avec un cadeau : sac, stylo ou surligneur, etc... Nous avons aussi distribué des tickets à gratter, sur l'ensemble du Forum, en invitant les participants à les remplir et les déposer dans l'urne disponible sur notre stand. Ce moyen de les faire venir s'est avéré très efficace ! Au final, nous avons vu beaucoup de monde. Au point que le matin, je n'ai pas eu une minute à moi... Je n'ai même pas eu le temps d'aller voir les autres stands.

40-roue-chance.jpg       40-jeux-concours.jpg

Pour en savoir plus, vous pouvez contactez Prudence par mail.

A noter

La Roue de la chance est disponible pour vos manifestations. Clarisse reste votre interlocuteur pour son utilisation et vous accompagne dans ce type de projet.

Faire des plans avec Comete

Dans le numéro de mars 2017, Lucie Sarrazin, AS en Vendée, nous avait parlé de l'Outil Comete. Depuis, les collègues de Maine et Loire l'ont aussi expérimenté.

Isabelle Perrone, chargée de mission au siège, nous rappelle que ces fiches créées dans le cadre de l'éducation thérapeutique des patients sont très axées sur la maladie avec une approche plus psychologique que sociale. Elles permettent d'aborder les thèmes dans le sens que l'on souhaite. Pour Isabelle c'est une aide précieuse pour la construction d'une action, avec des éléments originaux, adaptables et modélisables. Isabelle Carcaud et Maryline Gravouille, AS à Angers, s'en sont inspirées pour une action TSG menée fin 2017. Elles ont préparé en amont les thèmes retenus par les participants. Isabelle précise que cela demande un travail préalable pour bien s'approprier l'outil.

40-outil-comete.jpgCaroline, AS à Cholet, l'a présenté en pratique pro à ses collègues. Certaines AS ont utilisé des fiches pour Prev'Emploi.

Elles nous livrent leur point de vue sur l'outil. Pour Caroline c'est un outil très complet qui permet une réelle approche psycho-sociale. Il est bien construit et est facile d'utilisation. Il comporte un livret avec l'ensemble des exercices triés par fiche.

Sur chaque fiche est noté le temps à prévoir, le nombre de participants et l'objectif de l'exercice. En plus du livret, il y a des supports imagés à utiliser en fonction des exercices. Il s'agit d'un outil d'animation très riche et intéressant en termes d'échanges et permet d'aller plus loin lors des groupes de parole.

Isabelle et Maryline complètent le témoignage de Caroline : l'outil comete a été très intéressant pour nos ateliers. Il doit rester à sa place de simple outil pour qu'il ne soit pas plaqué et vécu comme infantilisant par les participants. Ce qui nous intéresse, c'est ce qui se passe "au-delà de l'outil". C'est exactement en ces termes que nous l'avons présenté aux participants. Dommage que l'aspect "maladie et citoyenneté" n'y soit pas abordé.

Appel à contribution : Si certaines ou certains d'entre vous ont des outils sur le sujet, nous sommes preneuses, jusqu'à présent, malgré nos recherches, nous n'avons rien trouvé.

trait-separation.jpg

Les secrets d'une réussite

Vous menez régulièrement des actions P3A sur l'ensemble de la région, mais quelles sont les conditions d'une réussite ? Retour sur l'expérience menée en Vendée.

Le 29 septembre dernier, sur les 214 invitations réalisées auprès des personnes invalides du 1er semestre de l'année 1957, plus tous les invalides répertoriés au 1er semestre 2017 par la Cpam, 58 ont répondu présents, soit près de 27 %. Répartis entre deux sessions : une le matin et l'autre l'après-midi, ils sont tous repartis avec une grande satisfaction.

Plusieurs éléments expliquent cette réussite. Tout d'abord un bon ciblage proposé par le Service social.

Ensuite, Magali Chauvigné, Sylvie Rocher et Isabelle Perrone ont réfléchi à une nouvelle version du diaporama qui correspond mieux aux besoins des personnes concernées. Le power point est allégé, les éléments de discours sont plus courts et plus clairs.

L'iconographie a été revue, la mise en page dynamisée et des animations ont été insérées. Cette nouvelle présentation n'a obtenu que des échos positifs auprès des participants. Enfin, les temps de parole entre le Service social, la Cpam et la Retraite ont été revus pour une plus grande interactivité.

40-diaporama.jpg

Autre facteur de succès à ne pas négliger : la préparation des temps de parole en amont, les commentaires à apporter à la présentation. Marie Guici, AS en Vendée, et Gwenaelle Cosset, Service Partenariat et accès aux soins à la Cpam, avait bien préparé leur intervention commune. En effet, un discours clair et non redondant permet aux participants de mieux comprendre et assimiler les contenus. Les commentaires sont la valeur ajoutée à la présentation et font toute la différence.

Au niveau de l'organisation, des améliorations ont aussi été apportées : une séance de 3h entrecoupée d'un moment de convivialité pour relâcher l'attention et une prise de parole d'abord laissée à l'Assurance Maladie, car plus courte, pour terminer par l'Assurance Retraite.
Au final, des réunions qui répondent mieux aux besoins des assurés, comme à celui des animateurs.

Vous organisez des actions P3A ? Pensez à utiliser la nouvelle mouture du diaporama, à revoir votre organisation et surtout à bien préparer les temps de parole en amont.

Magali, Sylvie, Isabelle et Marie peuvent aussi partager leur expérience, n'hésitez pas à les contacter !

En savoir plus

Découvrir le diaporama